EVADEZ-MOI

30 septembre 2016

8e festival Toulouse Polars du Sud

afficheTPS-2016

 

La semaine prochaine, Toulouse sera THE place to be pour tous les férus de Polar.

Des animations, des rencontres, des enquêtes ...

pour vous mettre l'eau à la bouche, voici la BA du festival:

8e festival Toulouse Polars du Sud : bande annonce

 au programme:

VENDREDI 7 OCTOBRE ----------------------------------------------------------


A 18h
Du Polar à l'écran.
Avec Bernard Minier.


SAMEDI 8 OCTOBRE ----------------------------------------------------------


A 10h
Autres temps, autres lieux, le roman noir témoin de la société,
pourquoi explorer le passé ?
Avec Dominique Manotti, Hervé Le Corre et Victor Del Arbol.


A 14h30
Il était une fois l’Amérique.
Avec Donald Ray Pollock


A 16h
Passé-Présent de la Chine
Avec Qiu Xiaolong


A 17h30
Polars des glaces
Avec Arni Thorarinsson, Erik Axl Sund et Johanna Gustawsson


DIMANCHE 9 OCTOBRE ---------------------------------------------------------


A 10h30
Quand le polar se met au vert…
Avec Franck Bouysse, Benoît Minville, Patrick Delperdange et Anne Bourrel

A 14h
Lagos, Santiago, Barcelone : polar sur la ville
Avec Leye Adenle, Boris Quercia et Aro Sainz de la Maza


A 16h30
Fantastique ou déjanté, quand le polar mélange les genres
Avec Rosa Montero et Carlos Salem

 

retrouvez les auteurs invités ICI

et le rallye enquête dont le scénario a été écrit par Sire Cédric à ne pas rater :

Flyer-TPS-recto

 

et pour plus d'infos allez visiter le site de l'Association !!

 

Toulouse Polars du Sud | Festival international des littératures policières de Toulouse

Participez à notre concours photo Instagram... Cette année encore, le festival entre à l'Université en organisant trois belles rencontres pour parler... Après le succès des éditions précédentes et à la demande générale, nous renouvelons notre rallye-enquête en... Participez à notre concours photo Instagram...

http://www.toulouse-polars-du-sud.com

 

 

Posté par laulo31700 à 17:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


28 septembre 2016

La mésange et l'ogresse d'Harold Cobert

1507-1

J’ai rarement pu dire avoir détesté une lecture…

 

Le sujet :

L’affaire Fourniret qui a défrayé la chronique il y a dix ans.

Michel Fourniret a attaqué et tué plusieurs adolescentes.

Ce docu-fiction retrace l’enquête et le procès de « l’ogre des Ardennes », principalement au travers de sa compagne Monique.

 

 

Je ne suis pas fan des docu-fictions mais j’ai eu ce roman par MassCritique.

Mon avis reste le même puisque c’est plus une fiction qu’un documentaire.

Les personnages sont caricaturaux à l’extrême. Une femme idiote au possible, un psychopathe des plus stéréotypés par l’auteur, le vieux flic sur le déclin…tous les clichés y sont.

Lorsque c’est Monique qui s’exprime…j’ai pas de mots… c’est mal écrit, c’est inintéressant.

Lorsque les exploits » de Michel Fourniret sont retracés, compte tenu qu’il n’a pas changé de mode opératoire, on a l’impression de relire 10 fois le même chapitre.

Quand au procès…

Bref, comment dire ?

Je suis restée totalement hermétique à ce livre.

 

L’auteur :

Harold Cobert est l'auteur de plusieurs romans, dont Un hiver avec BaudelaireL'Entrevue de Saint-Cloud et, en 2014, Jim, paru chez Plon.

tous les livres sur Babelio.com

Posté par laulo31700 à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 septembre 2016

Guérilla de Laurent Obertone

51VMxKue3-L

Dans un futur indéterminé, en France, une intervention de police dans une citée dite « sensible » de la région parisienne tourne mal.

Un policier abat plusieurs jeunes. La citée s’enflamme, bientôt suivie par toutes les autres, partout en France.

Le gouvernement ne réagit pas.

S’ensuivront plusieurs jours de chaos, de violence.

 

Voici un roman difficile à chroniquer, tant la polémique autour de son auteur est grande.

Je n’ai pas voulu lire ce qu’il se dit. J’ai pris ce livre pour ce qu’il est : une fiction.

 C’est un roman dur, ultra violent.

Il est la vision la plus noire de se qu’il pourrait arriver dans les cas où la violence prendrait le pouvoir.

Alors certains y trouveront un message politique mais je n’ai rien ressenti de tel. Pas plus que dans d’autres romans en tout cas.

Ce roman m’a beaucoup plus, il est rythmé de chapitres courts. Les personnages sont nombreux, très bien amenés.

Ames sensibles s’abstenir.

Non ce roman ne m’a pas fait peur parce que cela reste encore de l’utopie. C’est un livre passionnant que je vous conseille qui rejoint le genre de la littérature apocalyptique, sans propagande ni contre les uns, ni contre les autres.

 

La bio de l’auteur (source éditions RING)

Laurent Obertone, né en 1984, est sans histoire, dans tous les sens du terme. Pourquoi un pseudonyme ? Comme tous les autres : esthétique et tranquillité. Pourquoi tant de « mystères » ? « On ne sort de l’ambiguïté qu'à son détriment », disait de Retz, et le mystère est simplement son caractère. 

Travailleur, hutin, intérieur, amateur de lectures scientifiques, d'éthologie et de littérature, Obertone est solitaire et discret, n'a ni le goût du flamboiement ni le don de l'épate. Indépendant, il n'est proche d'aucun parti, d'aucune organisation, d'aucune association. Il résume en un mot son époque, son travail et sa pensée : « dystopie ».

Évalué en institut spécialisé, son quotient intellectuel est arrêté à 154. Diplômé d'histoire, de journalisme, d'anthropologie et de statistiques, admis à Saint-Cyr, le sort a fait de lui un écrivain. Après avoir publié plusieurs chroniques sur le site Surlering.com, il devenait auteur, en janvier 2013, avec la parution aux éditions Ring de La France Orange Mécanique, enquête majeure sur l'insécurité, aux 200 000 lecteurs. En août 2013, toujours chez Ring, il publiait son chef d'œuvre Utøya, une minutieuse enquête sur la tuerie d'Anders Behring Breivik, écrite à la première personne, dans la tête du tueur. En janvier 2015, La France Big Brother, enquête sur le conditionnement médiatique, fut malgré un boycott sans précédent soutenue par des dizaines de milliers de lecteurs. 

Ses prochains projets s'annoncent plus détonants encore...  Il fait partie du Ring wall of fame.

 

Quatrième de couverture :

Dans une France proche et obscure, une descente de police dans une cité sensible tourne au drame : un policier pris dans un guet-apens perd son sang-froid et tire aveuglément. 

La cité s'embrase et tout le pays vacille. De villes en villes, le feu se propage et la République explose.

Forces de l'ordre, voyous, terroristes, responsables, journalistes, citoyens, tous sont submergés par le raz-de-marée du chaos. 

Rapidement, réseaux électriques et hydrauliques tombés, faute d'approvisionnements, d'ordre, de moyens de communication, de transports et de secours, la déferlante gagne la campagne, la société vole en éclats et les villes sont la proie de violences, de pillages et de gigantesques incendies. Des terroristes, dépassés par les troubles, déclenchent des actions de grande ampleur depuis les terres, la mer et le ciel.

Privés de tout, livrés à eux-mêmes, les citoyens s'apprêtent à faire face au carnage. 

Les événements décrits dans Guerilla reposent sur le travail d'écoute, de détection et les prévisions du renseignement français. Après deux ans d'immersion au contact d'agents des services spéciaux et des plus grands spécialistes de la terreur et des catastrophes, l'auteur du chef-d'oeuvre Utøya (l'affaire Breivik) et de l'enquête phénomène La France Orange Mécanique livre un roman météore ultra-réaliste et nous plonge dans le récit paroxystique de la guerre civile.

 

Broché: 414 pages

Editeur : Ring (22 septembre 2016)

Collection : Ring blanche

Langue : Français

ISBN-13: 979-1091447492

 

 

Posté par laulo31700 à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :