EVADEZ-MOI

27 février 2017

Elijah de Noël BOUDOU

elijah

Une fois n’est pas coutume, je vais vous mettre en premier ce qui m’a donné envie de lire ce roman : la 4ème de couverture:

ELIJAH. C'est le prénom de mon petit frère. Celui que je lui ai choisi quand on me l'a mis dans les bras. Il est né alors que la violence était devenue une routine à la maison. Mon ivrogne de père terrorisait tout le monde et nous frappait tous les jours, ma mère et moi, sans que personne ne l'en empêche. Jusqu'à ce fameux soir... Quand j'ai eu dix-huit ans. J'ai attendu qu'il soit ivre à nouveau et je l'ai égorgé de sang-froid dans la cave. Hélas, ma mère venait de mourir sous ses coups en me laissant un petit frère pas comme les autres : ELIJAH . Aujourd'hui, il a dix ans et il est handicapé. Je m'occupe de lui depuis sa naissance, je sais mieux que quiconque ce dont il a besoin. Il est mon unique raison de vivre. Ensemble on est plus forts que tout, rien ne peut nous séparer. Mais un jour ILS sont venus chez moi pour le kidnapper. Qui sont ces hommes ? Pourquoi cet enlèvement ? C'est depuis ce moment-là que j'ai perdu toute raison. Je suis devenu un monstre. Comme eux. La traque pour retrouver ELIJAH , qui ne survivra pas longtemps sans moi, a commencé...

Ce roman, c’est une des plus belles histoires d’amour que j’ai pu lire. L’histoire du frère d’Elijah, Gabriel, qui a enduré avec sa mère les pires souffrances auprès d’un père alcoolique, pervers et brutal. L’histoire de ce garçon qui tuera son père pour les protéger, lui et sa mère, enceinte, qui ne survivra pas. L’histoire de ce garçon à qui on confie un nouveau né, lourdement handicapé à cause des coups reçus alors qu’il n’était pas encore né. Va naître entre eux un amour sans commune mesure. Elijah est toute la vie de Gabriel qui ne supporte pas qu’on se moque de lui. Et Gabriel va se transformer en monstre justicier, un peu comme un Dexter, tuant sans remords des hommes violents envers femmes et enfants, ou tous ceux qui osent se moquer d’Elijah.

Ce roman est un des rares à m’avoir laissée en larmes en tournant la dernière page.

Cette histoire vous enserre le cœur. Alors oui, Gabriel, le frère d’Elijah, est un assassin. Mais j’ai rarement vu un anti-héro aussi attachant.

Les personnages sont tous magnifiques, émouvants, attendrissants.

Gabriel tout d’abord. Consumé par l’amour qu’il porte à son frère, ravagé par ce qu’il est. Il est en rejet permanent de qui il est. Seule Aline lui apportera un espoir de rédemption.

Elijah, ce petit garçon de 10 ans, lourdement handicapé physiquement, mais qui est très intelligent. Il est conscient de tout, des actes comme des sentiments de son frêre.

Aline, qui va les aimer tous les deux, les soutenir et leur apporter un idée de bonheur.

Milo, l’ami, le seul, de Gabriel. Un ancien légionnaire venu de l’Est, force de la nature. Il voue un amour fraternel sans limite à Gabriel et Elijah.

L’histoire est merveilleuse, souvent violente, mais elle reste belle.

Ce roman est centré sur les relations entre ces personnages et leur amour réciproque. On pourra s’étonner de l’absence quasi-totale de policiers qui seraient à la recherche de Gabriel. L’intérêt de ce roman n’est pas là, même si j’aurais aimé en savoir plus sur Claire qui apparait de temps à autres dans l’histoire.

L’écriture, quand à elle, elle lourde de sentiments profonds. On sent que l’auteur y a mis ses tripes et son âme. Elle vous bouleversera. Et quand on sait que c’est le tout premier roman de l’auteur, c’est juste incroyable.

Ceux qui ont lu et aimé des romans comme La Couleur des Ames Mortes de Gilles Caillot, Purgatoire des Innocents de Karine Giebel ou Les Démoniaques de Mattias Köping y retrouveront toutes ces émotions qui font qu’un livre restera parmi ceux qui vous auront marqués.

L’auteur :

Noël Böudoü est né à Toulouse mais vit dans le lot et s’occupe de personnes agées à domicile. Passionné de heavy metal, il est aussi un grand lecteur, fan de Stephen King.

Elijah est son premier roman.

Editeur : Flamant Noir (27 février 2017)

ISBN-13: 979-1093363295

Disponible en broché et en numérique

Retrouvez toute l'actu des Editions Flamant Noir ici:

 

 

Posté par laulo31700 à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


22 février 2017

L'Impasse d'Estelle Tharreau

41loo-RGlLL

Chanzy, ville minière moribonde.

Dans une impasse vivent plusieurs familles : promiscuité, manque d’intimité, des hommes avec tous leurs défauts, des femmes malheureuses et un enfant traumatisé.

Quand le père de Benjamin est assassiné dans le jardin en copropriété, David, un enfant de la ville, est chargé de l’enquête. Mais rien n’est moins simple quand les suspects et les témoins sont ses amis d’enfance. Alors quand la politique s’en mêle, rien ne va plus. Secrets, trahisons, manipulations, rien ne lui facilitera l’enquête.

 

Mon avis :

L’auteur nous livre là une histoire sombre, cruelle, noire comme le charbon. L’écriture est acérée. Estelle Tharreau appuie sur les sentiments, la haine, la souffrance et l’amour aussi d’une mère pour son enfant, traumatisé par un père qui ne l’a jamais ni voulu, ni aimé.

Une écriture presque masculine tant l’auteur reste loin de tout sentimentalisme inutile. Les femmes de ce roman sont des victimes, certes, mais elles sont rendues belles et fortes sous la plume de l’auteur.

Par contre, les hommes ne sont vraiment pas dépeints sous leur meilleur jour. Mais même cette approche est maîtrisée.

La trame et le déroulement de l’histoire sont parfaits puisqu’à aucun moment on entrevoit un début de dénouement.

Il est rare que je ne devine pas qui est l’assassin avant la fin d’un roman, certainement l’habitude. Mais ici, j’ai dû attendre la fin pour découvrir la vérité, en même temps que David, l’enquêteur.

C’est à ça que l’on reconnait un très bon polar.

 

4ème de couverture :

Au cœur de Chanzy, ville minière en plein déclin, trois femmes, deux hommes et un enfant se partagent une cour baptisée "L'Impasse". Tous ne survivront pas à la haine qui les lie. Revenu sur les lieux de son enfance, le policier David Bertal suivra, au fil des vengeances et des trahisons, le chemin qui le conduira à affronter les acteurs de son passé. Mais, entre doutes et remords, parviendra-t-il à déchirer le voile noir qui entoure la vie et les secrets de ceux qu'il a aimés autrefois ?

 

L’auteur :

Passionnée de littérature depuis l'adolescence, Estelle Tharreau parcourt les genres, les époques et les pays au fil des auteurs qu'elle rencontre. De cet amour de la littérature est née l'envie d'écrire. Elle vit actuellement en Franche-Comté où elle partage son temps entre sa famille et l'écriture. Après son premier roman Orages, Estelle Tharreau, avec L'Impasse, confirme sa complicité avec les mots et le suspense.

 

Poche: 260 pages

Editeur : Taurnada Editions (13 février 2017)

Collection : Le tourbillon des mots

ISBN-13: 978-2372580267

 

Découvrez tous les titres des éditions Taurnada ici :

 

Accueil

Fondée en 2014, Taurnada Éditions aspire tout simplement à dépoussiérer le plaisir de lire.

https://www.taurnada.fr

 

Posté par laulo31700 à 15:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

17 février 2017

Ecorchures de Tess Gerritsen

41ih+79cAHL

Botswana,

Un groupe de touristes part en safari photo avec leur guide Johnny.

Au milieu de la faune dangereuse, leur voiture en panne, seul Johnny peut les aider à survivre. Mais ils se font attaquer, les uns après les autres et les morts s’enchaînent.

6 ans plus tard, Boston.

L’officier de police Jane Rizzoli et son amie et médecin légiste Maura Isle, doivent résoudre des meurtres des plus monstrueux : chasseur pendu et éviscéré comme du gibier, soigneuse attaquée par un léopard. Elles vont déterrer des cadavres plus anciens, les menant sur la piste des touristes disparus 6 ans plus tôt.

 

Mon avis :

J’aimais beaucoup la série américaine Rizzoli and Isle. En règle générale, je ne lis jamais les romans qui ont inspiré tel film ou telle série. Mais là, j’ai eu l’opportunité de découvrir Tess Guerritsen et ses deux personnages en roman. Et bien, je ne le regrette pas un seul instant.

J’ai beaucoup aimé retrouver Jane et Maura et la série est ultra fidèle aux personnages. On retrouve avec plaisir ces amies que presque tout oppose.

L’intrigue est passionnante. Et si tout se complique au fur et à mesure de l’enquête, le final nous apporte la solution avec brio.

En ce qui concerne l’écriture, c’est toujours compliqué, pour moi, lorsqu’il s’agit d’une traduction. En effet, le traducteur y est pour beaucoup, donnant son intonation au récit, choisissant souvent la bonne tournure de phrase. Etant trilingue, je sais qu’il est difficile d’être sûr de ce que le texte original veut faire passer comme message.

Visiblement, ici, le travail est parfait. C’est un roman très très agréable à lire, un bon moment de détente.

Pour ceux qui apprécient la série, n’hésitez pas à lire les romans. Pour les autres, c’est une excellente occasion de découvrir Jane et Maura.

 

L’auteur :

Docteur en médecine, Tess Gerritsen a longtemps exercé dans ce domaine avant de commencer à écrire lors d'un congé maternité.

À partir de 1987, elle publie des livres romantiques à suspense ; elle décide ensuite de mettre à profit son expérience professionnelle, et se lance ainsi dans les thrillers médicaux qui vont marquer ses débuts sur la liste des best-sellers du New York Times, avec Chimère (2000), Le Chirurgien (2004), L'Apprenti (2005), Mauvais sang (2006), La Reine des morts (2007), Lien fatal (2008), Au bout de la nuit (2009), En compagnie du diable (2010), L'Embaumeur de Boston (2011), Le Voleur de morts (2012), La Disparition de Maura (2013), Les Oubliées (2014) et La Dernière à mourir (2015). Tous ses livres ont paru aux Presses de la Cité, et ont inspiré la série télévisée Rizzoli & Isles diffusée sur France 2 depuis 2013. 

4ème de couverture :

Le taxidermiste et amateur de chasse Leon Gott est retrouvé sauvagement assassiné, son cadavre pendu par les pieds parmi les trophées d'animaux sauvages ornant sa maison de Boston. Quelques jours plus tard, les restes d'une deuxième victime portant des griffures similaires sont découverts. L'inspecteur Jane Rizzoli et le Dr Maura Isles, médecin légiste, comprennent que les meurtres sont liés. Pour débusquer le prédateur qui hante la ville, Jane et Maura devront reprendre une partie de chasse commencée six ans plus tôt : au Bostwana, des touristes participant à un safari avaient tragiquement disparu les uns après les autres. Parmi eux, le fils de Leon Gott... Et si la traque avait repris à Boston ?

 

  • Broché: 352 pages
  • Editeur : Presses de la Cité (9 février 2017)
  • Collection : Sang d'encre
  • ISBN-13: 978-2258137448
  • Prix : 22,50 euros en broché

 

Posté par laulo31700 à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,